LES INTERVENANTS DU COLLOQUE « DESIGN ET POLITIQUE(S) », 7-8 OCTOBRE 2016, NÎMES, FRANCE

Session 1 « Fabrique des politiques publiques »

Comment imaginer d’autres formes d’actions publiques ? Quel est le rôle du design pour accompagner cette refonte de l’action publique ? Il s’agit aujourd’hui de repenser les modes de conception des politiques publiques en reformulant les termes et le cadre du politique avec l’ensemble des acteurs. Cette volonté n’est pas nouvelle mais demande un effort de compréhension, d’ajustement et de communication. Le design des politiques publiques permet cette mise en oeuvre.

Caroline GAGNON

Caroline Gagnon

Professeure adjointe à l’Université Laval (Québec, Canada).

Caroline Gagnon dirige le programme en design de produits de l’Université Laval depuis 2014. Ces dernières années, elle a développé un intérêt pour les récentes perspectives sur la créativité, l’innovation par  le design et le design stratégique. Elle s’intéresse surtout au rôle innovant que le design peut jouer face aux problématiques sociales, territoriales et publiques et les enjeux y étant rattachés (vieillissement de la population, meilleurs soins de santé, mobilité, éducation, infrastructures). Elle a aussi travaillé à l’accompagnement d’expertise en design dans les grands projets d’infrastructures et d’enjeux de territoires notamment en intégrant mieux les perceptions sociales dans les projets à la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal.

Elle est membre-associée de HEC-MOSAIC (groupe d’échanges et de recherche en management de la création), membre du réseau VRM (Réseau de recherche et de connaissances sur la ville et l’urbain), chercheure associée à la Chaire en paysage et environnement de l’Université de Montréal ainsi que membre de l’Association en design urbain (ADUQ) et de l’Association des designers industriels du Québec (ADIQ). Elle rédige également un blogue Pensées de design pour la revue Contact de l’Université Laval.

Elle est détentrice d’un doctorat en aménagement, d’une maîtrise en aménagement de l’Université de Montréal et d’un baccalauréat en design de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal. Elle a complété un postdoctorat à la Cité du design où elle a initié une recherche sur le rôle du design dans le développement des villes.


Simon MUNSH

Simon Munsch

Directeur Général des Services à l’Hôtel de Région Languedoc Roussillon Midi Pyrénées (France).


Anais TRIOLAIRE

anais-triolaire

Designer de service, chargée de mission design à la Région PACA (Marseille, France).

http://www.studio-invivo.fr/

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle, Anaïs Triolaire a travaillé dans différentes agences de design à Paris (signalétique et univers du luxe) puis à Cassis (mobilier urbain). En 2010, elle devient designer indépendant et travail dans le domaine du design de service aussi bien pour des entreprises innovantes que pour des institutions publiques. Dans cette même période, elle participe, avec la 27e Région à différents projets autour du design des politiques publiques, notamment la Transfo en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. C’est à la suite de cette expérience et avec la création du Laboratoire d’innovation publique de la Région Paca qu’elle intègre cette institution publique en tant que designer de service, en charge de la mise en oeuvre du Labo.


Stéphane VINCENT

27 stephane-vincent

Délégué général, la 27e Région (Paris, France).

Stéphane Vincent est le co-fondateur de la 27e Région, « do-tank » consacré à l’innovation dans le secteur public créé en 2008. La 27e Région explore de nouvelles approches pour améliorer l’impact des politiques publiques, inspirées du design de services, de l’ethnologie, des cultures «makers». La 27e Région est une association loi 1901 soutenue par les Régions, l’Etat et l’Union européenne. Après une formation initiale en gestion et en innovation et plusieurs expériences dans de grands groupes privés, Stéphane Vincent a été en charge de l’innovation au sein d’un conseil régional, puis est devenu consultant dans le secteur public avant de fonder la 27e Région. Expert auprès de la Commission européenne, il intervient régulièrement dans des événements nationaux et internationaux, et prend part à de nombreux ouvrages et publications.

 


Session 2 « Espaces publics et territoires »

Quels sont les espaces physiques propices à la construction du bien commun ? En quoi ces espaces sont-ils garant de l’intérêt public ? L’espace public urbain interroge la fondation du bien commun entre citoyens. Il constitue l’espace de délibération et de cohésion sociale autant que le lieu des tensions sociales les plus vives. Il reste pour autant l’espace des controverses, du débat et de l’échange. Les pratiques du design participent à reformuler le sens de l’espace public. Elles interviennent à de nombreuses échelles spatiales pour repenser les liens au sein des territoires.

Elisa DUMAY

elisa-dumay

Fondatrice et présidente de l’association De L’Aire (Drôme, France).

De formation universitaire en sociologie et histoire de l’art, Elisa Dumay s’est ensuite formée à la direction de projets culturels (IEP de Grenoble) puis à la gestion de projets culturels européens (Fondation Hicter).

Après avoir goûté à la vente de spectacles et la communication dans le monde du théâtre, elle travaille pendant trois ans au montage des projets de résidences d’artistes et d’actions culturelles dans des villages de Drôme et d’Ardèche avec différentes structures. En 2002, elle créé l’association De l’aire qu’elle anime et dirige aujourd’hui. De l’aire est une plateforme culturelle et urbaine portée sur l’aménagement des territoires principalement péri-urbains et ruraux, pour un espace public plus partagé, plus créatif, plus coopératif.  La structure fonctionne comme une plateforme s’associant des équipes sur-mesure selon les projets : artistes, urbanistes, architectes, éducateurs de rue, paysagistes, constructeurs… Elle organise aussi des séminaires, des formations, intervient pour du conseil ou encore sur du commissariat artistique pour le compte d’autres structures.


Tiphaine KAZI-TANI

tiphaineKazitani

Chercheure associée (CoDesign Lab, Telecom ParisTech, UMR i3) / professeur à la Haute École des Arts du Rhin, (Strasbourg, France).

Démarré à travers l’observation d’interventions architecturales amateures liées à la pratique du skateboard, Tiphaine Kazi-Tani poursuit un travail de repérage des pratiques mineures et/ou minoritaires du design, en utilisant le concept mis au point par Félix Guattari & Gilles Deleuze, et la manière dont de telles actualisations de la pratique du design pourraient ouvrir des alternatives et des résistances à/dans des dispositifs (techno-sociaux, techno- esthétiques, techno-politiques, techno-culturels) hégémoniques.


Leonardo DIAZ BORIOLI

Leonardo-diaz

Architecte & historien, directeur créatif de l’agence Estudio 3.14, (Guadalajara, Mexique).

Leonardo Díaz-Borioli a étudié l’architecture à Guadalajara (Mexique) et a suivi ses études aux Etats-Unis en master et en doctorat en histoire de l’architecture et de la forme urbaine. Il a cofondé l’agence d’architecture Estudio 3.14 qui participe à des projets de politiques publiques et métropolitaines pour le secteur public comme pour l’industrie touristique. L’équipe multidisciplinaire et reconnue pour de nombreux prix d’Estudio 3.14 préconise la construction d’un espace public et privé ouvert comme le lieu de rencontre pour une société juste et équitable.

 


Gianpiero VENTURINI

Conferenza Stampa di presentazione del festival di Architettura " New Generation Festival " che si terra' alla Fabbrica del Vapore

Architecte, fondateur de Itinerant Office et New Generations (Milan, Italie).

Gianpiero Venturini is the founder of Itinerant Office and president of the Cultural Association New Generations.

Gianpiero has been the co-curator of the 1st edition of the Festival New Generations in Milan, and the main curator of the 2nd edition of the Festival « Futurology », in Florence. Among other activities, Gianpiero is the curator of the project « Architects VS Rest of the world », an editorial research that investigates the role of the architect in contemporary society, and co-director of New Farms for EXPO – Tools for Urban Re-Activation. Since 2011, Gianpiero has been writing for several magazine, such as L’architetto, Platform, Domus, Interni Magazine and Progettare Architettura.

 


Session 3 « Projets d’utilité publique »

Comment les pratiques de design investissent-elles le “tiers secteur” de l’action publique ? De quelle manière le design s’approprie-t-il, en interaction avec d’autres pratiques, la visée d’utilité publique ? Les démarches de conception innovantes peuvent-elles jouer un rôle de connexion entre la société civile et les politiques publiques ? et comment ? Dans un contexte économique et social en crise, l’action publique se reconfigure et tente de trouver les voies du changement dans l’entremêlement des politiques publiques, de l’économie sociale et solidaire, de l’action associative et de l’engagement militant : quelle part le design peut-il prendre dans ce processus ?

Perrine BOISSIER

perrine-boissier-1

Perrine Boissier, designer à L’office (Marseille, France).

Perrine Boissier défend l’idée d’un design participatif d’efficacité sociale et politique. Engagée par ailleurs dans des démarches alternatives, elle jardine/dessine/cuisine… des formes poétiques et co-construites, pour provoquer des rencontres, stimuler les échanges de pratiques et de savoirs, de pairs à pairs, et dans l’idée de faire grandir des communs à l’échelle locale. Un jour elle a découvert le MacGuffin, et depuis elle en voit et en fait partout !


Marie COIRIÉ

0ade22fa76a9b81ade232aee021c5044_400x400

Designer, co-fondatrice de l’agence Care&co (Paris, France).

Marie Coirié, designer, est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle (ENSCI/Les Ateliers) à Paris.

Elle a co-fondé en 2011 avec l’agence User Studio le groupe pluri-disciplinaire Care&Co., spécialisée dans les secteurs médicaux et médico-sociaux. Care&Co. accompagne les acteurs publics dans la mise en oeuvre des politiques sanitaires et sociales sur le terrain, les mutuelles, les entreprises et les startups dans le développement de produits et services innovants, depuis la recherche amont jusqu’à la maîtrise d’oeuvre. Le groupe développe une démarche de conception centrée sur l’usager, en s’appuyant sur sa participation quand les conditions le permettent, afin de révéler des besoins et attentes non exprimées et faciliter la compréhension et l’appropriation des projets finaux.

Marie Coirié exerce son activité au sein de Superpublic, premier lieu dédié à l’innovation publique en France. Très impliquée dans le développement du design public et des démarches de co-conception, elle accompagne les territoires sur différents projets liés à la vie collective et sur la mise en oeuvre de nouvelles formes d’ingénierie de projets depuis 2008. Elle enseigne le design de services à l’Université de Nîmes, et à Parsons/The New school of design, et elle anime le studio du réseau international DESIS (Design for Sustainability and Social Innovation) pour l’ENSCI/Les Ateliers.


Domenico DI SIENA

DOMENICO - portrait

Civic designer, co-fondateur de CivicWise et de la plateforme Design Civique (Paris, France).

Domenico Di Siena assure la coordination entre des acteurs variés dans le cadre de projets urbains innovants, pour cela il accompagne des équipes pluridisciplinaires afin de faciliter la collaboration entre les institutions publiques, les initiatives privés, les universités et les citoyens. Il intervient comme consultant pour des organisations internationales telles que le “Programme des Nations Unies pour le Développement” (UNDP) et la Banque Interaméricaine de Développement (BID). Il met également son expertise au service des universités et des collectivités de différents pays en Europe et en Amérique Latine. Il est engagé dans la mise en place d’une plateforme favorisant l’émergence d’un urbanisme plus humain, Civicwise. En tant que co-fondateur, l’ambition est ici de proposer un réseau facilitant la collaboration entre acteurs divers autour de projets liés à l’innovation sociale et à l’engagement civique.

En parallèle, Domenico Di Siena s’est impliqué dans le milieu académique à travers des modèles pédagogiques innovants. En 2015, il a lancé la première édition du cours de Design Civic en ligne. De plus, Domenico est fréquemment invité à partager son expertise lors de conférences magistrales sur le thème du design civique et de l’urbanisme collaboratif. Il est également enseignant dans le cadre du Master intitulé Design By Data au sein de l’Ecole des Ponts à Paris.


 Margherita MUGNAI

Margherita-mugnai

Membre de sociolab (Florence, Italie).

Facilitatrice, elle développe une fonction d’appui à l’engagement des communautés.

Apres un master en Development Studies à l’Université de Cambridge, elle commence à travailler sur le lien entre la participation, l’engagement des communautés et le développement économique, humain et social.

Elle travaille ensuite dans le domaine de la coopération internationale, notamment à Phnom Penh (Cambodge) avec CARE international, sur le développement d’un processus de planification stratégique. En 2009 elle rejoint Sociolab, une cooperative de recherche et de pratique dans le domaine de la collaboration et de la participation basée à Florence, en Italie. Elle travaille à la conception et au design des processus, à la facilitation, à la formation et au support des groupes. Elle participe à nombreux projets d’engagement des communautés en Italie et développe des modules de formation en Europe, Asie et Afrique dans le cadre de projets européens, pour les Nations Unies, la Banque mondiale et des ONG internationales.